5 endroits où on peut aller surfer sans avoir à prendre l’avion | Silo 57
/quoifaire/ailleurs

5 endroits où on peut aller surfer sans avoir à prendre l’avion

 Courez vous acheter un wetsuit, votre carrière de surfeur pourrait bien être sur le point de commencer.  

 Vous ne le saviez peut-être pas, mais vous n’avez pas besoin de réserver un billet d’avion vers le Nicaragua ou la côte californienne pour vous initier au « vrai » surf. 

 Il existe plus d’un endroit dans l’est de l’Amérique du Nord où vous pouvez vous lancer à la recherche de la vague parfaite. Vous allez peut-être chercher longtemps - les conditions ne sont pas particulièrement constantes -, mais c'est un détail!  

 Voici 5 endroits où s’initier au surf pas trop loin d’ici :  

 1. La côte d'Halifax  

 La culture surf est très présente dans la (belle) région d’Halifax, en Nouvelle-Écosse. Plusieurs écoles pourront vous guider et vous faire découvrir les plages sauvages du coin. L’automne, c’est-à-dire la saison des ouragans, est le meilleur moment pour y aller: les vagues sont plus grosses.   

  

 2. Le Maine 

  

 Vous ne trouverez pas plus proche de Montréal (5 h et des poussières) pour aller pratiquer votre pop-up dans l’océan. Parmi les plages où vous pourriez surfer: Ogunquit, Wells, Higgins, Kennebunk, Old Orchard... Ça sonne familier, non?  

 3. La Côte-Nord 

 Sur la Côte-Nord, c’est (surtout) dans le coin de Sept-Îles que ça se passe! Pour louer de l’équipement ou suivre un cours d’initiation, on contacte le Surfshack, première entreprise du coin à se dédier à ce sport. N’oubliez pas d’ouvrir les yeux pour les phoques et les bélugas!    

 4. Cape Cod 

 Les belles plages ne manquent pas sur cette péninsule du Massachusetts. Marconi Beach est l’un des spots de surf populaires, mais il y en a d’autres. Cela dit, il y a une réelle présence de grands requins blancs dans les eaux de la région en été. Ça ne semble pas arrêter les surfeurs du coin, mais... surveillez quand même les alertes des autorités! 

 5. Les Grands Lacs 

 Les conditions ne sont pas constantes, mais les Grands Lacs peuvent offrir des vagues intéressantes aux surfeurs. Parfois même en pleine ville de Toronto, à Ashbridges Bay, sur le lac Ontario. Pour des cours, une option est de vous rendre au bord du lac Huron, la ville de Kincardine

 Il y aussi Montréal 

 Évidemment, on peut surfer aussi à Montréal, sur le fleuve Saint-Laurent. Mais l’expérience est différente, car on parle de vagues stationnaires. Les pros se rassemblent derrière Habitat 67, alors que les débutants traînent du côté de la vague à Guy, à Lasalle. KSF offre des initiations. 

À lire aussi

Et encore plus