Télétravail : avez-vous avisé votre assureur? | Silo 57
/publireportage

Télétravail : avez-vous avisé votre assureur?

Image principale de l'article Télétravail : avez-vous avisé votre assureur?
Getty Images

En collaboration avec

Si, comme beaucoup de travailleurs, vous vous êtes soudainement retrouvé à travailler de la maison à cause de la pandémie, vos habitudes ont été sûrement chamboulées. Subitement, votre maison est devenue aussi votre bureau! Mais saviez-vous qu’il fallait déclarer à votre assureur que vous étiez désormais en télétravail? Voici pourquoi!

Télétravail et assurance : ce que dit votre contrat d’assurance habitation  

Que vous soyez locataire d’un appartement ou propriétaire (maison, condo, etc.), il est important de déclarer à votre assureur que vous êtes en télétravail

Pourquoi? Parce que les assureurs évaluent le risque et établissent le montant des primes d’assurance habitation en fonction des risques. Lorsque vous utilisez une partie de votre résidence pour travailler de la maison, votre assureur doit en être avisé pour ajuster la police. Les risques augmentent pour plusieurs raisons et cela peut se présenter sous diverses formes, dont la présence de clients sur les lieux, la réception de colis pour le travail ou l’utilisation de marchandises ou produits particuliers.

De plus, sachez que dans la plupart des cas, si votre employeur vous prête du matériel informatique (ordinateur, téléphone cellulaire, tablette, imprimante, etc.), celui-ci est normalement couvert par la police de votre employeur, et non par votre propre assurance. La meilleure façon de savoir si le matériel est couvert par la police de son employeur est de s’informer auprès de ce dernier. Cependant, si vous utilisez certains de vos biens personnels pour travailler, par exemple votre ordinateur ou votre imprimante, ceux-ci sont maintenant considérés comme des biens professionnels et seront donc assujettis à une limitation en cas de sinistre les endommageant. 

L’impact du télétravail sur votre assurance habitation  

Puisque certaines polices peuvent ne pas couvrir des réclamations liées à vos activités professionnelles à la maison, il est toujours important de vérifier avec votre représentant si votre assurance habitation couvre adéquatement vos activités professionnelles.

S’il vous arrivait un dommage, ou si un sinistre se produisait à votre domicile, vous pourriez ne pas être couvert par votre police actuelle, et ce, même si la situation n’était pas associée au télétravail. Par exemple, une réclamation pour un dégât d’eau ou un incendie mineur qui endommagerait votre ordinateur pourrait être refusée, même si l’incident n’a pas eu lieu sur les heures de travail... De quoi vous empêcher de vaquer à vos obligations professionnelles et vous donner de sérieux maux de tête!

Est-ce que travailler de la maison aura un impact sur le montant de votre prime? Oui et non. Cela dépend de ce qui est déjà prévu au contrat par votre assureur. La nature de vos activités professionnelles et le montant d’assurance des biens à usage professionnel seront évalués pour déterminer si une couverture supplémentaire sera requise. Une légère hausse de votre prime peut s’appliquer. N’hésitez pas à contacter votre représentant pour plus d’information.

L’abc du télétravail harmonieux  

Une fois bien assuré, vous n’avez qu’à vous organiser! Comment transformer son espace de vie personnel en lieu de travail professionnel tout en gardant l’harmonie dans votre foyer? Voici 3 trucs à mettre en œuvre :

1. Aménagez un espace de travail dédié  

Travailler sur la table de la cuisine? Quasi impossible!

Même si vous vivez dans un petit espace ou partagez votre espace avec une autre personne en télétravail, vous devez absolument vous créer un lieu à vous. Mais pas besoin de construire un nouveau mur! Délimitez votre lieu de travail avec un paravent, par exemple, si vous devez le partager ou si c’est à aire ouverte. L’idée est de créer une zone à part, ce qui vous aidera à mieux penser au travail.

Vous avez votre propre bureau? C’est fantastique! N’oubliez pas de l’aménager pour qu’il soit propice au travail, surtout s’il était auparavant dédié à vos loisirs. 

L’ergonomie n’est pas non plus à négliger : informez-vous auprès de votre employeur s’il couvre les services d’un ergonome, ou si l’achat d’un repose-pied, d’un plateau d’ordinateur, d’un deuxième écran ou d’une souris ergonomique peut être remboursé. Un mal de dos est si vite arrivé quand on est mal installé!

2. Établissez une frontière entre la vie personnelle et professionnelle  

Votre statut de salarié implique que vous devez être disponible pour votre employeur lors des heures habituelles de bureau. Or, il est tentant d’allonger la journée lorsqu’on est toujours connecté... 

Assurez-vous d’avoir convenu avec votre employeur des moments où vous êtes « au travail » (même virtuellement) et où votre semaine doit se terminer, et n’hésitez pas à fermer l’ordinateur, le cellulaire et les notifications lorsque vous avez terminé.

Dans le même esprit, lorsque vous êtes en train de travailler, vous gagnez à adopter le même comportement et la même routine qu’au bureau. Cela implique d’avoir des réunions virtuelles dans un endroit à l’allure professionnelle (pas au fond du divan!) et de se vêtir adéquatement, même si la tentation du linge mou est forte!

3. Planifiez vos journées  

En travaillant de la maison, vous gagnez probablement du temps en n’étant pas pris dans le trafic matinal ou de fin de journée. Profitez de ce temps de plus pour bien démarrer la journée et établir votre routine.

Les distractions sont beaucoup plus présentes à la maison qu’au bureau, et la meilleure façon d’y résister est de planifier sa journée en s’allouant des pauses fréquentes. Une liste de tâches à faire (et pas des tâches ménagères!) devrait comporter 3 priorités pour la journée. Ça laisse ainsi de la place aux imprévus qui ne manquent jamais d’arriver! Notez les réunions et essayez, autant que possible, de limiter le nombre de Zoom et autres visioconférences dans une même journée, car cela devient vite fatigant.

Prenez aussi le temps d’aller faire un tour dehors, même 5 minutes seulement, et de dîner à table, pas devant l’ordinateur. Ainsi, vous vous aérerez l’esprit, ce qui vous aidera à mieux vous concentrer par la suite. 

Vous aimeriez d’autres pistes pour mieux vous organiser à la maison? Jetez un œil à nos 9 conseils pour un télétravail efficace!

Enfin, vous travaillerez certainement mieux de la maison si vous savez que vous n’avez pas à vous inquiéter pour votre police d’assurance. Pour en avoir le cœur net, ajoutez « appeler mon représentant pour déclarer que je suis en télétravail » à votre to-do list du jour!