11 campings dans le bois à moins de 1h30 de Montréal | Silo 57
/quoifaire/ailleurs

11 campings dans le bois à moins de 1h30 de Montréal

Vous n'avez JAMAIS autant eu envie de vous évader en forêt pour quelques jours? Bonne nouvelle, les terrains de camping de la province vont rouvrir progressivement à compter du 1er juin.  

• À lire aussi: Voici 4 endroits où louer un véhicule pour vivre la «vanlife» au Québec cet été 

• À lire aussi: Cette mini-maison sur roues va vous donner envie de «tout sacrer-là» et partir à l'aventure 

Autre bonne nouvelle, les campings en nature ne sont pas tous à l'autre bout du monde. Nous avons repéré 11 endroits près de Montréal où vous pourrez éventuellement planter votre tente, stationner votre VR ou louer une petite cabane dans les bois, dans le respect des règles en vigueur. 

Notez que les déplacements entre régions sont toujours déconseillés, alors il est recommandé de choisir un camping près de chez vous pour votre évasion en nature. On parie que ça fera tout autant de bien après des mois de confinement!        

Avant de réserver un séjour dans l'un des endroits ci-dessous, vérifiez s'ils comptent bel et bien ouvrir, pour quel(s) type(s)de séjour et sous quelles conditions. Notez aussi que seuls les séjours avec votre propre unité familiale sont permis, et que les masques et le désinfectant à mains seront de grands must dans le sac à dos cette année.       

 1. Camping du Domaine Lausanne           

En tout, ce camping «au style rustique» compte 389 sites, dont 94 avec vue sur l'eau. Il offre aussi 75 unités de prêt-à-camper, dont des cabines flottantes et des roulottes. On se rend à Sainte-Agathe-des-Monts, dans les Laurentides, pour voir tout cela de plus près!          

 À partir de 26,18 $ par nuit 

 Détails ici. 

 2. Camping du lac Copping           

 Situé à Notre-Dame-de-la-Merci, dans Lanaudière, ce camping de 76 sites vous promet des terrains vastes, tranquilles et boisés au bord d’un lac où les embarcations à moteur ne sont pas les bienvenues!            

 À partir de 25$ par nuit 

 Pas de prêt-à-camper 

 Détails ici ou ici. 

 3. Plein air Saint-Adolphe-d’Howard           

Ce centre de plein air des Laurentides vous propose 45 km de sentiers de randonnée pédestre, mais aussi des emplacements de camping et quelques unités de prêt-à-camper (yourte, tente Glamp et camp). Le tout, entre lac et montagnes.          

 À partir de 24$ par nuit 

 Détails ici. 

 4. Parc national d’Oka           

Une publication partagée par Megyan (@megyan.c) le

Pour une immersion en nature dans les Basses-Laurentides, tout près de Montréal, il est difficile de faire mieux que le parc national d’Oka et ses centaines d’emplacements de camping cachés sous les arbres. Sa plage est très fréquentée, mais elle est encore plus longue qu’on le pense: il faut juste marcher un peu si on veut plus de tranquillité!          

 À partir de 28,80 $ par nuit (+ les frais d’accès au parc pour les adultes) 

 Détails ici. 

 5. Camping du Grand Lac Noir           

À Wentworth-Nord, dans les Laurentides, le Camping du Grand Lac Noir offre 100 sites «très boisés et très spacieux», en bordure d’un lac et d’une plage sablonneuse. Vous pourrez louer des canots, kayaks, pédalos et SUP sur place.          

 À partir de 35$ par nuit 

 Pas d’unité de prêt-à-camper 

 Détails ici. 

 6. Camping de la Rivière Nicolet           

Des terrains avec ou sans services et des petits chalets, dont une roulotte gitane, sont proposés aux vacanciers dans ce camping de Wotton, dans les Cantons-de-l’Est. La rivière Nicolet longe le domaine et il est normalement possible de la descendre en tube (ou autre embarcation de location) pour quelques dollars.        

 À partir de 40$ par nuit 

 Détails ici. 

 7. Domaine des îles enchantées           

Ce camping «sans cart de golf» et «loin du bruit» semble miser sur la tranquillité. Au coeur de la Montérégie, à Acton Vale, il offre des terrains de toutes sortes pour les campeurs et des unités de prêt-à-camper aux allures de tipi pour les «glampeurs».          

 À partir de 34$ par nuit 

 Détails ici. 

 8. Parc national des Îles-de-Boucherville           

À 10 km du centre-ville de Montréal, c’est le camping en nature le plus proche de la métropole que vous pourrez trouver. On y compte 50 sites sans services pour tente et 25 sites de prêt-à-camper. Attention: ils sont accessibles seulement à pied, à vélo ou en embarcation. Il y a aussi 15 sites pour VR dans le parc.          

 À partir de 28,80 $ (+ les frais d’accès au parc pour les adultes) 

 Détails ici. 

 9. Camping Havre des Îles           

 «Aucune activité organisée, simplement la nature à contempler... à votre gré.» Voilà la promesse du camping Havre des îles de Masonville, dans la région des Cantons-de-l’Est. La plupart des sites sont juste au bord de la rivière Missisquoi.          

 À partir de 33 $ par nuit 

 Pas de prêt-à-camper. 

 Détails ici.
 

 10. Huttopia Sutton           

Huttopia Sutton, c’est un peu le paradis du «glamping»: on y trouve plusieurs tentes Huttopia et différents types de prêt-à-camper, ainsi que des services comme une piscine chauffée et un casse-croûte servant des pizzas cuites sur feu de bois. Les campeurs en tente sont aussi les bienvenus. Le site se trouve au pied du mont Sutton, dans les Cantons-de-l’Est.          

 À partir de 25 $ par nuit (pour le camping rustique) 

 Détails ici. 

 11. Parc national du Mont-Orford           

Deux plages, une foule de sentiers de randonnées et des terrains de camping pour tous les goûts vous attendent dans ce parc des Cantons-de-l’Est. L’offre de prêt-à-camper est particulièrement vaste (chalet, Huttopia, etc.).           

 À partir de 28,80 $ par nuit (+ les frais d’accès au parc pour les adultes) 

 Détails ici. 

 Le saviez-vous?                      

 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus