Le restaurant Montréal Plaza au cœur de la controverse après avoir partagé une publication choquante | Silo 57
/restosetbars

Le restaurant Montréal Plaza au cœur de la controverse après avoir partagé une publication choquante

Le restaurant Montréal Plaza est reconnu pour partager des contenus humoristiques sur ses réseaux sociaux. Or, la dernière publication de l’établissement de la Plaza Saint-Hubert était loin d’être comique.  

Le chef Charles-Antoine Crête, du restaurant Montréal Plaza, a diffusé sur la page Instagram du restaurant une vidéo se moquant de l'appropriation culturelle en cuisine, qui récolte de nombreux commentaires négatifs de la part d'internautes. 

Dans la vidéo mise sur le compte @montrealplaza, le chef bien connu dit jouer le rôle d'un personnage nommé «JOJO POW POW», qui emprunte la voix de Cylindrique le Germain des 12 Travaux d'Astérix, en adoptant notamment un fort accent allemand. On le voit faire de fausses inspections dans des cuisines et rabrouer des employés en leur disant qu'ils n'ont pas le droit de cuisiner des produits ou d'adopter des comportements en fonction de leur origine ou de leurs traits de caractère. 

«Vous pas le droit cuisiner vermicelles vietnamiennes [si vous n'êtes] pas vietnamien», crie-t-il notamment à un jeune homme qui tient un paquet de vermicelles. «Mais je suis demi-vietnamien!» lui répond le jeune homme. «Ça pas compter, pas le droit d'être demi-vietnamien! Pow pow!» répond le chef.

Cette vidéo a été mise en ligne mardi et fait référence au fait que le chef Antonin Mousseau-Rivard a été critiqué plus tôt cet été pour avoir proposé un menu d'inspiration coréenne dans son restaurant Le Petit Mousso alors qu'il est blanc.

Sous la publication, certains internautes et certaines personnalités publiques n’ont pas hésité à dénoncer le message raciste et choquant véhiculé à travers la vidéo. 

Ingrid St-Pierre, Sarah-Maude Beauchesne, Rosalie Bonenfant, Laurence de Milk and Bone et plusieurs autres ont participé au débat sur les réseaux sociaux. 

Instagram

Instagram

Instagram

Instagram

L'influenceuse Jessica Prudencio a même ajouté ne plus vouloir retourner manger dans l’établissement à travers sa page @toutesdansmesfesses. 

Instagram

Depuis la publication controversée, Charles-Antoine Crête a partagé une autre publication en guise d’excuses. 

«Jojo POW POW est un personnage fictif au premier degré inspiré de Cylindric le Germain dans Les Douze Travaux d’Astérix. Nous commentons l’actualité de façon ludique, humoristique et impartiale, simplement. Nous sommes désolés pour le malentendu. Merci», peut-on lire sous le message Instagram. 

Cette publication n’a pas non plus eu l’effet escompté et les commentaires négatifs s'y ajoutaient à la vitesse de l'éclair. 

Les deux publications ont finalement été supprimées mercredi en début d'après-midi.


Ne manquez pas nos dernières capsules!  

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus