Le Mandy’s livre sa célèbre pâte à biscuits pour recréer les délices à la maison | Silo 57
/restosetbars/plateaumileend

Le Mandy’s livre sa célèbre pâte à biscuits pour recréer les délices à la maison

Les amateurs des salades croquantes et rafraichissantes de chez Mandy’s savent à quel point un repas dans l’une des succursales de ce resto n’est pas complet sans un bon gros biscuit aux pépites de chocolat pour dessert.  

• À lire aussi: Le restaurant Mélisse est de retour avec un comptoir pour emporter «dog friendly» 

 

Puisque pour l’instant, il est impossible d’aller manger dans l’un des établissements Mandy’s de la ville, le resto a donc décidé d’ajouter la pâte à biscuits à son menu en ligne afin que vous puissiez les faire cuire vous-mêmes à la maison! 

La pâte à biscuits aux pépites de chocolat Mandy’s est maintenant disponible en format d’un litre dans la section épicière du site web de l’entreprise. Le pot coûte 17$.  

 

Une tonne d’autres produits comme des légumes, des vinaigrettes et huiles, des salades déjà préparées, du vin, des brownies, des bonbons, sont disponibles dans cette même section. Suffit de remplir votre panier virtuel et de passer la commande. Celle-ci vous sera livrée deux jours ouvrables après tout simplement. Vous pouvez également choisir l’option «pour emporter» si jamais votre craving ne peut plus attendre!  

 

Ceux et celles qui adorent peuvent aussi précommander le livre Mandy’s Gourmet Salads que les sœurs Mandy et Rebecca Wolfe ont écrit afin de partager les recettes des salades tant convoitées depuis l’ouverture du premier comptoir en 2004. Le livre permet également d'apprendre comment bien mélanger les célèbres vinaigrettes et connaitre les étapes pour créer un chef-d’œuvre avec votre salade.     

 

Bon appétit! 

• À lire aussi: La fameuse recette des pancakes du restaurant Bremner de Danny Smiles enfin dévoilée

• À lire aussi: IKEA vient de partager la recette «secrète» de ses boulettes suédoises

Ne manquez pas nos dernières vidéos! 

 

 

 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus