Des shows seront diffusés gratuitement sur le web par la gang du Mixbus et 6 festivals québécois | Silo 57
/quoifaire/montreal

Des shows seront diffusés gratuitement sur le web par la gang du Mixbus et 6 festivals québécois

Vous connaissez le Mixbus? Il s’agit en fait du projet de deux Québécois qui parcourent les festivals à bord de leurs autobus-studio-scène.

Puisque la pandémie est venue entraver la tenue des festivals du Québec que l’autobus avait l’habitude de visiter, l’équipe du Mixbus a eu la brillante idée de partir à l’aventure quand même et de capter des concerts à partir de sa nouvelle scène nomade en plein air! 

JF Galipeau

Au cours du mois d’août, le Mixbus va collaborer avec six festivals québécois adorés (La Noce, le Festival d'art urbain MURAL, le Festival en chanson de Petite-Vallée, Go-Van, le Festival BleuBleu et le Festival de la solidarité musicale) afin de présenter gratuitement sur le web une série de spectacles qui auront été captés dans des lieux enchanteurs de la province. 

Pour l'instant, les artistes annoncés sont nul autre que Elisapie, Émile Bilodeau, Jérôme 50, Naya Ali et Sarahmée. D'autres noms seront annoncés au cours de l'aventure!

À défaut de pouvoir vous rendre dans les différentes villes où ont lieu les festivals et consommer une tonne de musique et de culture, vous pourrez le faire en direct de votre maison. Pourquoi ne pas aussi organiser des soirées visionnement dans votre cour ou sur votre balcon tout en prenant soin de respecter les mesures sanitaires, bien entendu. 

Si vous trouvez l’idée géniale et que vous voulez aider la gang du Mixbus à réaliser le tout, une campagne de sociofinancement a actuellement lieu sur la plate-forme La Ruche

L’objectif est d’amasser 12 000$ et des contreparties fort intéressantes sont disponibles selon le montant de votre don. 

Suivez le Mixbus sur Facebook et Instagram pour ne rien manquer de ce très cool projet qui commence bientôt!

  

Ne manquez pas nos dernières vidéos!     

s " />

s " />

s " />

s " />

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus