Coronavirus: voici les établissements qui ont fermé définitivement leurs portes depuis le début de la crise | Silo 57
/restosetbars

Coronavirus: voici les établissements qui ont fermé définitivement leurs portes depuis le début de la crise

La pandémie de la COVID-19 a fait plusieurs ravages dans la société sur le plan de la santé, surtout, mais aussi sur le plan financier et de nombreuses entreprises n’ont pas été épargnées au cours des derniers mois.  

• À lire aussi: 23 restos et bars qui ont ouvert durant la pandémie de la COVID-19

Le confinement des Québécois demandé par le gouvernement pour contrer la propagation du coronavirus au sein de la population a malheureusement eu raison de certains restaurants, bars, boutiques et autres établissements qui, du jour au lendemain, se sont retrouvés sans revenus.    

Le loyer à payer, les frais fixes qui viennent avec l’exploitation d’une entreprise, ajoutez à ça toutes sortes d’autres raisons personnelles ou professionnelles: plusieurs propriétaires d’entreprises ont dû se résoudre à mettre la clé sous la porte...   

Voici les établissements qui ont fermé leurs portes depuis le début de la crise de la COVID-19:         

Tokyo Bar - 16 novembre 

L'iconique bar du boulevard Saint-Laurent aurait mis la clé dans la porte de manière définitivre et ce dans la plus grande discrétion. Les différents médias sociaux du bar sont désormais fermés et il n'est plus possible d'y téléphoner. 

Caffè Farina - 9 novembre  

Des Montréalais ont remarqué qu'une note d’un syndic autorisé en insolvabilité est apparue sur la porte du restaurant situé au 3422, rue Notre-Dame Ouest. Le restaurant italien Caffè Farina aurait donc fait faillite et sa fermeture serait définitive. 

Le 2Pierrots - 8 novembre  

Le mythique bar de la rue Saint-Paul Est dans le Vieux-Montréal, qui a accueilli d'innombrables jeunes étudiants au cours des 46 dernières années, ferme officiellement ses portes. L'établissement en a fait l'annonce officielle par Facebook le 8 novembre 2020 en soirée, après plusieurs mois de fermeture obligatoire. 

La Caverne - 29 octobre  

Selon un article de Eater Montreal, le restaurant russe a annoncé sa fermeture après plus de 20 ans de service. La triste nouvelle a été annoncée le lendemain de l’annonce du gouvernement qui indiquait que les mesures sanitaires étaient prolongées de quatre semaines au minimum

La Pizzaiolle (succursale du Plateau-Mont-Royal) - 29 octobre  

L’établissement a annoncé sa fermeture officielle et la mise en vente de l’incroyable bâtisse du diner original de 1952. Le diner avait été importé de Boston à Montréal en 1991 par le propriétaire actuel, Daniel Noiseux. Ce dernier vend aujourd’hui la bâtisse pour 250 000$

Grumman78 - 16 octobre   

Le restaurant Grumman78 qui est aussi très connu grâce à son camion de bouffe de rue a fait la triste annonce sur sa page Facebook le 16 octobre en après-midi. C’est une page d’histoire qui se tourne pour le domaine de la restauration et des camions de bouffe de rue. 

L’Escalier - 5 octobre   

L'établissement qui était reconnu pour servir des plats végétariens et accueillir les musiciens émergents n'ouvrira plus jamais ses portes. «Je suis ému et un peu dégoûté de devoir arrêter», a réagi le propriétaire de l’établissement, Frédéric Guntzberger, en réponse aux nombreux messages de clients attristés qu’il lit sur les réseaux sociaux.    

Meloche 27 - 15 septembre  

C’est officiellement terminé pour l’ancien Dilallo de Saint-Henri qui portait le nom de Meloche 27 depuis mai 2019. Le restaurant familial établi dans le quartier depuis plusieurs années a effectivement annoncé sa fermeture définitive sur les réseaux sociaux. 

L'Entrecôte Saint-Jean - 4 septembre   

L'Entrecôte Saint-Jean avait ouvert ses portes en 1991 et aurait célébré sa trentième année de service en 2021. 

Les Fillettes - 30 août   

L’établissement qui était ouvert depuis 5 ans sur l’avenue Van Horne a annoncé sa fermeture définitive. La dernière journée d’opérations sera le 30 aout 2020. 

Chez Yolande - 25 août   

Le restaurant adoré où l’on pouvait déjeuner et diner des mets traditionnels a malheureusement fermé ses portes officiellement selon sa fiche Google.

L'Gros Luxe Sherbrooke - 4 août  

Dans une publication Facebook publiée le 4 août, l’établissement mentionne ne plus pouvoir continuer l’aventure sherbrookoise en raison des derniers mois très difficiles financièrement pour les commerces. 

Provisions 1268 - 21 juillet   

L’établissement situé dans Outremont a dû se résoudre à fermer ses portes en raison de son petit espace qui rendait très difficile son opération avec les mesures sanitaires demandées par la santé publique. 

Restaurant Coton - 6 juillet  

Après avoir changé quelque peu son concept à mi-chemin, le restaurant Coton ferme ses portes après trois ans sur la Plaza Saint-Hubert. 

Belém Café & Yoga - 30 juin   

C'est dans un message touchant que Stéphanie, la propriétaire du café et studio de yoga Bélem, a annoncé la fermeture définitive de son entreprise à la fin du mois de juin. 

Esquina bar à café - 30 juin   

Le 30 juin dernier, le Esquina bar à café annonçait sa fermeture définitive. «Voilà ce qui marque la fin de la vie d'esquina... de cette aventure extraordinaire et si difficile à la fois. Il est venu temps pour moi de passer à autre chose» pouvait-on lire sur la page Facebook de l'établissement du Plateau-Mont-Royal. 

La Vitrola - 29 juin   

«Nous n’avons pas le choix de jeter l’éponge. Le système mis en place par le gouvernement pour subventionner le loyer des petites entreprises n’est pas adapté aux salles comme La Vitrola, étant donné que cette subvention couvre seulement trois mois et que les petites salles ne pourront pas rouvrir entièrement de façon sécuritaire dans un futur proche», peut-on lire dans la publication Facebook au sujet de cette triste fermeture. 

Tacos Frida Village - 26 juin  

L’établissement, qui avait ouvert ses portes il y a un peu plus d’un an, a finalement annoncé qu’il fermait définitivement. La dernière journée de service était le 26 juin 2020. Aucune raison précise n’est évoquée concernant cette fermeture subite, mais il est certain que les derniers mois n’ont pas aidé. La bonne nouvelle toutefois est que Tacos Frida va continuer de servir d’excellents tacos à l’adresse de Saint-Henri. 

L’Anticafé Vieux-Port - 22 juin  

Ce café pas comme les autres mentionne que sa fermeture est due en grande partie à la pandémie, mais aussi aux différents entre les propriétaires sur l'avenir du concept. Une nouveau projet va occuper le local, alors la gang de L'Anticafé Vieux-Port organise une vente-débarras du 24 au 26 juin. 

Balsam Inn - 18 juin  

«En raison des défis auxquels nous avons dû faire face lors de la pandémie, nous avons l’immense regret de vous annoncer la fermeture définitive du Balsam Inn», peut-on lire sur les réseaux sociaux de l’établissement de la rue Metcalfe. 

Bar B Barn (succursale du centre-ville) - 17 juin   

Après 53 ans à servir possiblement les meilleures côtes levées au monde ainsi que d’excellentes patates pilées en accompagnement, le Bar B Barn a annoncé la fermeture de son restaurant de la rue Guy sur sa page Facebook. Le restaurant ne pouvait tout simplement pas continuer à se soutenir financièrement en raison du contexte actuel de la pandémie. 

Pâtisserie Petit Lapin (succursale Westmount) - 12 juin   

Dans un message poignant partagé sur ses réseaux sociaux, la propriétaire a annoncé que la succursale de la pâtisserie Petit Lapin de l'avenue Victoria, dans le quartier Westmount, était fermée définitivement depuis le 12 juin dernier. Elle explique que la pandémie a été très difficile pour son entreprise et qu'elle a dû faire un choix, celui de fermer une de ses deux succursales. 

Les halls d'exposition de la Place Bonaventure - 8 juin             

La fermeture définitive de ce populaire lieu d'exposition à Montréal était déjà prévue pour 2020, mais puisque la pandémie a forcé l’annulation des deux derniers évènements qui devaient s'y tenir, la clé sera mise sous la porte plus tôt que prévu. L'endroit a accueilli des tonnes d'évènements, dont le Salon du livre pendant 42 ans.

Café Coop Touski - 29 mai   

«Les défis seront trop importants pour pouvoir les surmonter dans un contexte post-COVID. Nous avons décidé d'arrêter maintenant pour ne pas se rendre jusqu’à la faillite et perdre l’immense cadeau que le quartier nous a fait pendant notre campagne de sociofinancement» peut-on lire dans la publication Facebook faite par la coopérative. 

Le Lendemain d'veille - 26 mai  

Devant l’incapacité à payer son loyer en raison de la crise actuelle, l’établissement de Villeray n’a eu d’autre choix que de procéder à une cession de bail. Le Lendemain d’veille n’a donc plus de local, mais à l'intention de mettre en place un service de commandes en ligne via Facebook. À suivre...

Le Smoking Vallée - 26 mai   

Les raisons de la fermeture ne sont pas évoquées dans le message, mais on peut se douter que les deux mois complets de fermeture obligatoire en raison de la pandémie de la COVID-19 n’ont certainement pas aidé. Le Smoking Vallée avait en effet fermé ses portes temporairement le 17 mars dernier et avait choisi de ne pas offrir de repas pour emporter. 

Observatoire Place Ville Marie - 4 mai  

L’observatoire qui occupait les 45e et 46e étages de la Place Ville Marie et qui offrait une vue sur 360 degrés de la ville de Montréal ne sera malheureusement pas de retour une fois le confinement terminé, a annoncé la directrice générale de l’organisation aux médias le 4 mai dernier.   

La librairie & bistro Olivieri - 28 avril  

Après 35 ans, la librairie Olivieri très fréquentée par les étudiants de l'Université de Montréal a annoncé sa fermeture dans un touchant message sur Facebook. Bien que la fermeture de la librairie Olivieri soit directement liée à la crise sanitaire de la COVID-19, d'autres facteurs ont pesé dans la balance. 

Comptoir 21 du Mile-End - 22 avril  

La crise et l’augmentation sévère du prix des loyers dans le Mile-End ont eu raison de la première succursale du Comptoir 21, cette petite chaîne montréalaise où manger d’excellents fish & chips.  

  

Le Ciné-Parc de Boucherville - 20 avril   

Après 46 ans d’existence, le cinéma en plein air qui accueillait des milliers d’amateurs de cinéma chaque été à mis la clé sous la porte.    

  

*Cette liste sera (tristement) mise à jour selon les annonces d'entreprises.  

 

Ne manquez pas nos dernières vidéos!                    

 

s

 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus